Notre ami Charles BALDINO

 

Mercredi 23 avril 2014, Charles, notre ami Charles BALDINO est décédé, sans faire de bruit, tranquillement et dignement comme il a toujours vécu, en gentleman mais quelque part marqué par des ascendances judéo-chrétiennes qu'il ne pouvait récuser : en effet, il est né un 25 décembre 1922, jour de Noël et donc de la Nativité et il est décédé le 18 avril 2014, Vendredi Saint.

Né à Philippeville, Charles était un pied-noir authentique, fier de ses origines et fidèle à cette Algérie qu'il a tant aimée et servie, participant tout jeune à l'armée d'Afrique et à la campagne d'Italie sous les ordres du Maréchal de Lattre de Tassigny.

Après avoir effectué ses études de médecine et obtenu son doctorat à la faculté d'Alger, il s'est installé comme pédiatre à Philippeville puis à l'hôpital d'Alger où il a exercé durant de longues années, ponctuées par les événements tragiques à compter de la Toussaint 1954 jusqu'en 1962, date à laquelle il dût comme l'immense majorité des pieds noirs, se rapatrier sur la métropole.

C'est alors qu'il est venu s'installer sur Aix en Provence en ouvrant un cabinet Place de la Mairie; il s'est alors partagé pendant de nombreuses années entre son cabinet et son poste de pédiatre à l'hôpital d'Aix en Provence, soignant et suivant d'innombrables petits aixois qui lui doivent leur bonne santé

Pour autant, il participait également à la vie aixoise; resté longtemps célibataire, Charles était doté d'une grande culture historique, musicale et livresque ainsi que d'un humour très britannique, le tout agrémenté d'un charme et d'une gentillesse naturels qui attirait la sympathie et l'amitié de tous.

Sur le plan humanitaire, Charles a beaucoup donné, à Philippeville tout d'abord lors des événements qui ont marqué cette ville dans les années cinquante puis à Aix en Provence et notamment dans le cadre du Lionisme.

Jean GAMBARELLI, le Président de MEDICO-ESCULAPE, qui l'a bien connu et côtoyé sur le terrain, est là pour témoigner de l'action qu'il a menée chaque année pendant prés de quinze ans vis-à-vis des populations défavorisées de l'Afrique noire et de Madagascar déployant une force physique et intellectuelle remarquables malgré son âge avancé car il était « un médecin au sens clinique extrêmement développé où l'examen du patient précède avantageusement laboratoire et radiologie ». De fait, chaque année, Charles partait en mission soigner de jeunes enfants à qui il prodiguait de très nombreuses consultations et pour lesquels il contribuait à récolter et amener des médicaments. Pour son action continue en faveur de Madagascar, il a été nommé Chevalier de l'Ordre National Malgache en août 2000.

Charles a été intronisé dans le Lionisme en Algérie en 1957; une fois rapatrié et installé à Aix en Provence, il a intégré le Club d'Aix Cézanne dont il est devenu un membre assidu jusqu'à en devenir le Président en 1968/1969; à la création du Club Aix-Mazarin, c'est tout naturellement qu'il est venu avec Lucien Soulés, Paul Dieulangard et André Niel aider à son développement; il a animé de longues années la commission des œuvres du club et il a jusqu'à ces derniers mois participé à nos réunions amicales ou de travail, nous faisant bénéficier de son expérience et nous faisant partager chaque année ses découvertes, fruit de sa curiosité et de sa soif de connaissance, par des conférences agrémentées de diapositives toujours bien choisies.

Charles a été pendant 57 ans un Lions exemplaire en fidélité, assiduité et amitié, raison pour laquelle il y a quelques années, le titre de Membre à vie lui a été décerné à l'unanimité des membres du club.

Charles Baldino après une longue vie de célibataire, a succombé au charme de Jacqueline son épouse avec laquelle ils ont vécu jusqu'à ses derniers instants une vie de bonheur partagé.

Nous garderons tous de lui un souvenir impérissable et roboratif. Qu'il repose en paix maintenant

Frank Charriol